BannièreDeezer

Après REVOLVING, voici le 2ème extrait du nouvel album de Brav à paraître le 26 février dans les bacs : BAGARRER. Il n’est pas seul sur ce nouveau titre. En effet, on y retrouve son acolyte de toujours avec lequel il formait Bouchées Doubles … Tiers Monde ! Le ton est donné avec le refrain entêtant « Bagarrer, bagarrer, bagarrer » et un clip puissant réalisé par Florin Defrance dans lequel on retrouve à nouveau le père de Brav !

Le groupe Bouchées Doubles n’avait pas sorti de titre ensemble depuis quelques années. On espère que ce nouvel extrait vous plaira. On compte sur vous pour le partager et surtout pour être au rendez-vous le 26 février 2016 dans les bacs. ERROR 404, ça arrive à la fin du mois, et c’est déjà en précommande sur Itunes, Google Play et sur la Fnac en physique. Les paroles du morceau BAGARRER sont à lire ci-dessous :

Prolo,

Arrête de croire que le monstre est sous ton lit

Tu ne vois pas qu’il est en train de sourire

A ton miroir

Prolo,

Y’a jamais eu de paradis des gangster

Oublie tout ce que t’as promis le mot « espère »

Va voir plutôt « exploit »

Prolo,

Nous sommes riches de ce qui ne s’achète pas

Dis toi que les bâtisseurs de leurs villas

Ont sûrement fait SEGPA

(Refrain)

Il faut te bagarrer, bagarrer, bagarrer

Bagarrer, bagarrer, ho

Bagarrer, bagarrer, bagarrer

Bagarrer, bagarrer, ho

Prolo,

Être solitaire, c’est parfois salutaire

Peut-être bien que c’est finalement nos coeurs de pierre

Qui rallumeront l’espoir

Prolo,

Tu travailles toute ta vie pour être pauvre

Pendant que tes gosses ingrats bicravent la coke

Partent à La Jonquera

(Refrain)

Il faut se bagarrer, bagarrer, dans mon block, y a pas l’OTAN

Soldat de l’humanité, en vérité, j’ai choisi mon camp

J’ai perdu du temps, des potos, des proches et des montants

Première occasion, ton président te prend pour un orangutan

Vie humaine, c’est quoi le taro ?

Ma génération saigne mais ne veut pas de garrot

Toujours plus de haine, toujours plus de paro

Quand Jésus fait la croix, tu penses qu’il fait le charo

Hardcore, faut se bagarrer pour nos atouts

Donc on se tape d’abord, on réfléchit après

Au pire, on remettra deux, trois coups

Bloqué comme Orelsan et Gringe

Gros pif, grosses lèvres, c’est comme ça qu’on me distingue

Sénégal, DKR, Sérères, Peuls, Mandingues

Quand l’argent parle, la plupart deviennent bilingues

10 hommes font la paix mais 90 flinguent

C’était chaud pour Sulo le 13 novembre 2015

Je suis un lion royal car, ici, c’est la jungle

Je descends de mon ghetto, t’as qu’à descendre du singe

Molo Bolo !

(Refrain)