Après avoir démarré l’année 2015 avec son manifeste caricatural anti-laïcard Don’t Laïk, Médine revient à la charge avec un nouveau clip intitulé Speaker Corner. Une nouvelle fois, on retrouve une plume incisive et pleine de références au contexte socio-politique français actuel. Le rappeur havrais profite de ce nouveau titre pour régler ses comptes, en particulier avec Alain Finkielkraut.

Avec ce son, Médine fait directement référence aux espaces publics où chacun d’entre nous peut prendre la parole en toute liberté. Des espaces que l’on retrouve en particulier dans les pays anglo-saxons. Ce n’est pas anodin si le clip se déroule à Caucriauville, un des grands quartiers du Havre, qui apparaît selon nous comme un des lieux majeurs où devraient s’exprimer la population. Le rappeur havrais joue aussi sur des symboles forts, illustration faite avec le poing jaune exhibé sur le bras. Ici, Médine apparaît donc comme une sorte d’orateur qui souhaite exprimer ses idées librement. Comme le disait si bien Kery James, repris justement par Youssoupha, « la banlieue a une voix, je ne suis qu’un d’ses hauts-parleurs ». C’est avec cette stature que Médine décide d’affirmer son discours dans ce nouveau titre. A l’heure où la liberté d’expression est appliquée différemment selon qui s’en réclame, il est important selon nous de la défendre dans son entièreté.

Speaker Corner, le nouveau clip de Médine. (Crédit : Alexa SMK)

Speaker Corner, le nouveau clip de Médine. (Crédit : Alexa SMK)

Le titre a été produit par Bullet Proof Music et mis en images par le réalisateur Florin Defrance. Le clip se veut rassembleur. On attend vos retours sur cette nouveauté et on compte sur vous pour relayer Speaker Corner !

Vous pouvez suivre l’actualité de Médine sur ses réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter et Youtube.