« Petit Cheval », « Sou-Han »« Daoud », « David », « Kunta Kinte »… La série classique de Médine accueille un nouvel enfant du destin pour son cinquième épisode. Son nom ? Nour. « Enfant du destin » est une série de morceau se mettant à la place d’un enfant, vivant un drame collectif ou individuel. L’exercice est reconnu pour sa difficulté d’interprétation et pour son sens de narration.

À l’occasion de l’album « PROSE ÉLITE », l’Arabian Panther est allé en Birmanie pour rencontrer le « peuple le plus persécuté au monde » selon l’ONU, avec le Collectif HAMEB pour signer un clip très esthétique et plein de sens réalisé par l’incontournable Florin Defrance.

Un story-telling poignant qui fait office de véritable référence vis-à-vis de l’Arabian Panther.
Médine raconte l’histoire d’une jeune fille Rohingya, qui se termine d’une manière tragique. Une mise en lumière troublante qui se réfère à une actualité plus que déconcertante au sujet de la considération des Rohingya en Birmanie.

« ENFANT DU DESTIN – NOUR », extrait du nouvel album de Médine « PROSE ÉLITE », en écoute sur iTunes, Spotify, Apple Music, Google Play et Deezer : https://BelieveDigital.lnk.to/ProseElite

Itunes : http://po.st/NourIT
Spotify : http://po.st/NourSptfy
Deezer : http://po.st/NourDzr
G. Play : http://po.st/NourGP
Napster : http://po.st/NourNpstr